Quand l’art apaise l’esprit

10721457_10152790592662733_2106487675_n

Cliquez sur l’mage pour l’augmenter

S’intéresser à la culture veut dire découvrir des mondes inconnus créés par le cerveau humain. L’inconnu peut faire peur parfois mais aussi émerveiller. Ne cherchant ni l’un l’autre les jeunes artistes du groupe intégré du Centre des enfants Unis à Pernik, Bulgarie nous donnent accès à leur univers enchanté. Chaque oeuvre, créée sous la direction artistique de Mme Tatayana Kitanova est unique. Des techniques diverses sont utilisées pour assembler des symboles de la nature et de l’imagination à travers des matériaux comme le bois, le textile, la peinture mais aussi des pierres ou de la céramique. Chaque jeune, spécialiste dans son domaine ajoute sa pierre à l’édifice qui devient finalement un beau château des contes. Le but de l’atelier n’est pas seulement de créer de la beauté mais aussi aider ses artistes ayant des incapacités mentales ou physiques. Ce qu’ils pratiquent s’appelle de l’art-thérapie – communiquer grâce à un moyen universel comme l’art. Tatyana Kitanova est une artiste et spécialiste en art pédagogique qui travaille dans le domaine du management social. L’atelier du groupe intégré est créé en 2001 auprès du Centre des enfants Unis à Pernik.

L’association « Mission Bulgarie », une structure basée à Paris et qui organise des événéments culturels met en avant le travail du groupe pour récolter de moyens aidant le dévelopement de l’atelier d’art-thérapie. L’équipe de l’association expose une partie des tableaux pendant tous ses événéments et a fait de cette initiative l’un des fils rouges de ses activités. Certaines oeuvres sont reproduites sous forme de mugs et pour chaque don de plus de 15 euros pour l’association vous en recevrez un comme cadeau.

 

 

 

 

l'enfant et l'oiseau

Razhodka_kotka

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Association Mission Bulgarie:

Site internet: http://fr.missionbulgarie.org/

Contact: contact@missionbulgarie.org

Livres, films, musique et de bons souvenirs pour accueillir l’automne

Après une longue absence consacrée aux vacances mais aussi à des obligations, je reviens ici, sur mon blog, pour continuer à m’exprimer sur ce qui me tient à coeur.

J’ai choisi à parler, dans ce premier post de la rentrée, des moments culturels qui m’on marqué pendant l’été, mais aussi des événements actuels dont vous pourrez profiter si vous le voulez.

#voyage Grèce Antique | Chaque voyage dans un pays étranger est un petit exploit. Marcher sur les pas des héros de la mythologie grècque est une vraie découverte surtout pour ceux qui aiment l’histoire et encore plus pour les « explorateurs » de tous les jours. Ce qui rend la Grèce charmante est la beauté mystérieuse qui l’entoure. La mythologie est une sorte de receuil de belles histoires d’honneur, d’amour, de bravoure, de sentiments. Chacun décide s’il y adhère ou pas mais c’est cette mythologie qui a plus ou moins donné naissance au berceau de la civilisation moderne. On y trouve des temples, des monuments bâtis pour honorer des dieux, des héros mais dans lesquels des personnages historiques ont mis les pieds. Ce mélange de fiction et de réalité historique fait de la Grèce un endroit fort intéréssant à visiter.

Site archéologique de Delphes, Grèce

Site archéologique de Delphes, Grèce

#livre Voyage vers soi et Déviation de Blaga Dimitrova | On dit que Voyage vers soi est un roman d’amour mais en fait c’est beaucoup plus que cela. Le titre du roman est très bien choisi, parce que l’auteure se découvre à travers ses liens avec les autres. Dans son voyage elle apprend à aimer mais aussi à trouver un chemin vers soi qui va l’aider à comprendre ce qu’elle veut de la vie. C’est un roman très psychologique  qui sort de la trivialité. On retrouve un style très fin qui aide beaucoup à passer les messages voulus. L’histoire se déroule pendant l’époque soviétique en Bulgarie ce qui donne une touche « exotique » au roman. Traduit à plusieurs langues dont le français, le roman sorti en 1965 est emblématique pour l’oeuvre de Dimitrova. L’une des thématiques principales dans l’oeuvre de l’auteure est celle du temps. Le temps dans toutes ses dimensions : le temps qui passe et qui s’arrête, le temps qui est témoin de l’histoire, le temps selon lequel chacun vit intérieurement et le temps réel. Déviation (1967) raconte l’amour mais toujours différemment de ce qu’on attend. Il y a deux personnes dont les histoires se mêlent et s’éloignent mais dont le rapprochement a créé une bulle dans le temps. Une bulle de laquelle les personnages puisent et recréent des souvenirs qui les ont marqué à jamais. Ce sont des livres que vous pouvez trouver chez des antiquaires ou sur Internet, mais cela vaut la peine.

#musique Strut de Lenny Kravitz | Le nouvel album de Kravitz qui vient de sortir booste le corps et l’esprit. Les morceaux sont vivantes, comme d’habitude dans un mélange de styles et donnant envie de danser. Pas surprenant d’une oeuvre signée LK. Découverte de l’album sur Spotify ou pendant la tournée européenne de l’artiste, surtout à Paris Bercy le 23 novembre prochain.

#film Saint Laurent de Bertrand Bonello | YSL revit grâce à Gaspard Ulliel. Le jeune acteur convainc avec son jeu d’un acteur confirmé. Les gestes, les regards même l’articulation des mots qu’il prononce sont très réussis. La vie du couturier n’a pas été facile, en passant par les dépressions, la drogue, l’alcool il s’est crée une image assez controversée mais qui n’a fait que confirmer son génie d’artiste. Le film passe encore au cinéma, je le recommande fort ainsi que sa bande son.

Ne trouvez pas que ce sont de bonnes solutions pour accueillir l’automne ? Et vous, qu’est-ce que vous allez me proposer ?