« Noureev, l’insoumis » à la Mairie du 17ème

 

Brochure de l'exposition

Brochure de l’exposition avec les photos de Francette Levieux (**)

 

Faire un événement sur Noureev est une entreprise dangereuse.

C’est difficile de faire passer un message dont il était le messager parfait. Parce que quand on parle de Noureev, on rend hommage à la danse. On ne peut pas ne pas aimer la danse quand on admire Noureev. L’art et la personnalité de ce génie n’ont pas besoin d’être mis en valeur. Leur rendre hommage – oui.

C’est à partir de 5 juin que les admirateurs du ballet pourront entrer dans l’univers du géant. Avec des photos de spectacles ou de répétitions, la photographe Francette Levieux a très joliment capté la petite étincelle qui passionnait Noureev. Des regards volés, des sourires fières et une persévérance sans faille – c’est ce qui émane des clichés. La collection de photos est alimentée par des documents d’archives et des articles de presse, on retrouve aussi un costume de danse porté par Noureev et ses chaussons.

Une conférence animée par Ariane Dollfus, l’auteure de « Noureev, l’insoumis » et avec la participation des élèves de l’European Dance Center Paris aura lieu ce mercredi 11 juin à 19h30 à la Mairie du 17ème arrondissement. (vous trouverez un article à la suite de la conférence dans ce blog  jeudi prochain)*.

Le charisme indescriptible du danseur ailé rayonne là où il a laissé ses traces. Son histoire personnelle fascine autant que son art. Né au bord du Transsibérien en 1938 il a grandi à Oufa, la capitale de la Bachkirie. En 1945 sa mère Farida amène le petit Rudolf voir un ballet. Et c’est à ce moment-là que l’aventure commence. Après un début un peu difficile dans le milieu du ballet, il entre à la fameuse école de danse – Kirov. Pendant une tournée de la troupe à Paris, il y reste en demandant un asile politique. A 22 ans. La vie de Noureev est marquée par la danse, il fait des rôles comme celui de Don Quichotte, Armand de la « Dame aux camélias » auprès de Margot Fonteyn, Apollon, le prince de la « Belle au bois dormant’ et beaucoup d’autres. En 1983 Noureev est nommé à la tête du ballet de l’Opéra de Paris. Ces magnifiques chorégraphies sont toujours représentées sur scène parisienne, notamment Le Lac des Cygnes et Casse Noisette. Noureev a bouleversé le monde de la danse avec sa vision moderne, en mettant en valeur le côté dramatique dans ses ballets pour une vision plus complète des œuvres. Utilisant plusieurs styles il a donné un nouveau souffle à la danse et en a aussi revalorisé le rôle masculin.

C’est avec Noureev que j’ai découvert ma passion pour le ballet. J’ai adoré son rôle dans « La Belle au bois dormant » et je suis restée captivée par son art. L’exposition à la Mairie du 17ème suscite beaucoup d’émotions et rend un bel hommage à ce grand homme. Vous pouvez aussi consulter le site de la Fondation Rudolf Noureev qui est très beau et très complet. Et vous, comment avez-vous connu l’art et la personnalité de Noureev?

 

 


Exposition du 5 juin au 9 juillet 2014 à la Mairie du 17ème arrondissement de Paris. Entrée libre.

**Vous pouvez trouver la brochure sur le site de la Mairie du 17ème

*Vous trouverez le programme complet des événements consacrés à Noureev sur le site de la Mairie du 17ème : http://www.mairie17.fr

Publicités

2 réflexions sur “« Noureev, l’insoumis » à la Mairie du 17ème

  1. Je n’aime pas vraiment le ballet classique mais j’admire tous ces danseurs professionnels qui ont marqué la chorégraphie. Noureev en fait partie, bien sûr! Un beau talent!

    • C’est vraiment quelqu’un d’extraordinaire. Quelqu’un qui ne s’est arrêté devant aucun obstacle pour vivre son rêve. Je vais écrire un post sur la conférence qui a eu lieu hier et qui était magnifique. Merci pour ton intérêt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s