A bord de l’Orient Express

L’Institut du Monde Arabe et la SNCF nous font découvrir l’histoire du fameux train qui reliait l’Occident et l’Orient, et qui inspirait des écrivains en faisait voyager l’élite de l’époque. L’exposition retrace le trajet de l’Orient Express mais aussi les caractéristiques d’une époque marquée par la révolution industrielle et la guerre.

DSCN9692

Le mythe de L’orient Express a toujours suscité un grand intérêt même pour ses contemporains. Ce train de voyage luxueux était l’un des cadeaux les plus précieux que Georges Nagelmackers a pu faire à l’Europe, après son voyage aux Etats-Unis en 1869, pendant lequel il découvre les wagons-lits. C’est en 1876 qu’il va fonder la Compagnie Internationale des wagons-lits, qui va mettre le début d’une longue aventure, celle de l’Orient Express.

Le premier voyage que le fameux train a effectué était entre Paris et Varna, en Bulgarie. De là une correspondance en bateau se faisait pour rejoindre Constantinople.

Le trajet de l'Orient Express

Le trajet de l’Orient Express

Nagelmackers était visionnaire dan son approche. Ce premier voyage, était un voyage de presse, avec des écrivains et des journalistes à bord. Il s’était rendu compte que la communication était très importante et donc, a fait des affiches et des réclames pour son oeuvre. Très vite le train est entré dans les conversations des gens et les faisait rêver.

Affiche de publicité de l'Orient Express

Affiche de publicité de l’Orient Express

DSCN9684

L’Orient Express dans la presse

Le train proposait beaucoup de services à ses voyageurs – des wagons-lits, un restaurant, un salon où on pouvait danser. Lawrence d’Arabie, Ferdinand Ier de Bulgarie, Marlène Dietrich, Mata Hari, Agatha Christie ou encore Serge de Diaghilev font partie des célébrités qui voyageaient avec l’Orient Express. Un grand bijou, le train assurait le confort des passagers.

DSCN9664

Dans la voiture Pullman

   DSCN9668

 

 

 

 

 

 

 

 

Des décors de bois raffiné, ornés par René Lalique marquent l’express. Une très jolie reconstitution avec des objets authentiques a été faite pour l’exposition et on peut sentir l’ambiance spéciale du lieu.

Le piano dans le salon du train

Le piano dans le salon du train

Le décor signé René Lalique

Le décor signé René Lalique

 

 

 

 

 

 

 

 

La suite de l’exposition est dans le bâtiment de l’Institut du Monde Arabe. Des petits films avec des images des capitales que le train traverse et son trajet  font partie de la collection ainsi que des affiches de publicité de l’Orient Express, des petits coins des wagons reconstitués, des cartes. Toute une salle est consacrée au Moyen-Orient. La culture orientale était à la mode à l’époque du lancement du train. Des intellectuels créaient des salles spéciales « à la turque » dans leurs maisons et prenaient photos habillés de la même manière. On peut aussi voir des cartes postales, des timbres, des lettres.

DSCN9696

C’est une exposition assez originale et bien présentée qui vaut l’attente. Un accompagnement très sympathique fait partie de la visite des wagons. Elles se font par tranche horaire pour leur bon déroulement dans les couloirs étroits du train. Une personne accompagne chaque groupe en donnant des informations sur les objets et l’histoire des wagons. C’est une expérience à part à ne pas rater.

Publicités

Une réflexion sur “A bord de l’Orient Express

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s